La troupe éclaireur - 4e de l'Ours
Liens rapidesTechniquesPlan du siteContactez-nous
Groupe 4e Le Gardeur
AccueilGroupeActivitésNouvellesInscriptionCommandites et donsAlbums photos
Accueil La troupe éclaireur - 4e de l'Ours Historique de la troupe
 
La colonie castor - 4e Perce-neige
La meute louvette - 4e Bouton d'or
La meute louveteau - 4e les Abeilles
La troupe guide - 4e de l'Hermine
La troupe éclaireur - 4e de l'Ours

Historique de la troupe
Maîtrise
Coin de patrouilles
Techniques
Activités
Albums photos
Documents

Le clan routier - 4e des Sentiers

Livre Tally
Communiqués électroniques
Inscription

Historique de la troupe

Période Historique : 
  1974  
 

Nos racines

Raymond Dufresne devient l’assistant de Michel Caza à la troupe éclaireur au Groupe 214e St-Paul l’Ermite chez Scouts Canada.

 
 
 
  1976  
 

À l'invitation de Raymond Dufresne, le Frère Benoît Morneau se joint à la maîtrise de la troupe.

 
 
 
  1977  
 

Le premier camp d'Hiver se fait à l'Oasis du Centre d'Accueil chez Ben à Chertsey en février 1977.

 
 

C'est à Sainte-Émilie de l'Énergie qu'eut lieu le premier camp d'été du groupe du 6 au 19 août 1977.  Pour ce camp il n'y avait que 2 patrouilles : Les Condors avec Normand Desrosiers et les Aigles avec Richard Dufresne. Benoît fait sa promesse avec le Père Jean-Yves Simard. C'est après ce camp d'été que Raymond Dufresne démissionne pour laisser  la responsabilité de la troupe à Jean-Guy Desroches.

 
 

Réunion à la Salle Ste-Famille de l'Église St-Paul l'Ermite. 4 patrouilles forment la troupe : les Aigles, les Condors, les Faucons et les Panthères.

 
 

Octobre 1977 première participation de la troupe au Camporee de l'Association. Première inter-troupe avec la troupe de l'Assomption (un match de baseball).

 
 
 
  1978  
 

Première exposition de la troupe durant la semaine du scoutisme en février.

 
 

10 septembre 1978

Benoît Morneau doit partir pour le Cameroun pour les Missionnaires des Saints Apôtres (Il y fondera d'ailleurs une troupe). Jean-Guy Desroches démissionne comme chef en décembre et Raymond Dufresne reprend la charge de la troupe. 2 patrouilles forment la troupe : les Faucons et les Panthères.

 
 
 
  1979  
 

Benoît Morneau revient comme assistant et devient chef de camp la veille du départ pour le camp d'été à Labelle.

 
 
 
  1980  
 

Arrivée de Hildrebrand Gamache comme assistant à la troupe.

 
 

La troupe 5e Précieux Sang ferme et la troupe de l'Ours accueil 8 éclaireurs de cette Troupe ainsi que 2 membres de maîtrise.

 
 
 
  1981  
 

Suite à une totémisation de troupe au camp d'été éclaireur, le chef Benoît Morneau lègue son nom de totem « Ours Jovial » à la Troupe en échange de son nouveau nom : Écureuil Jovial. Une nouvelle tradition débute! Dorénavant au premier rassemblement de chaque jour, le chef devra dire « Ours » et les jeunes devront répondrent « Jovial » au lieu de « Scouts Toujours Prêt ». Ce nom ainsi que l'Ours placé à la pointe du foulard des membres de la troupe rappelle l'héritage et nos racines Bayard.

 
 
 
  1982  
 

Arrivé d'Alain Gauthier en tant qu'assistant à la troupe.

 
 

Premier camp d'hiver conjoint entre la meute et la troupe à Cowansville.

 
 
 
  1983  
 

Participation de la troupe au premier Jamboree de l'AEBP. Le Jam Plein Vent se tient à St-Roch de Mékinac et la troupe de l'Ours fini 5e parmi une trentaine de troupes participantes.

 
 

Une première dans la région : la Troupe passe pendant une heure complète à la télévision communautaire.

 
 
 
  1984  
 

Première Montée aux Éclaireur dans l'histoire du groupe : 3 louveteaux vont rejoindre la troupe. La meute fournit du bon miel pour les Ours! Les trois premiers de l'histoire du groupe sont : André Leclerc, Sylvain Gaouette et Martin Gaouette. Yannick Pilon ira à Chertsey et Yannick Bédard à l'Assomption.

 
 

Après plusieurs sollicitations, Benoît Morneau accepte de devenir commissaire éclaireur au nivaux provincial et fédéral de l'Association des Éclaireurs Baden-Powell.

 
 
 
  1985  
 

Camporee Éclaireur Castor à l'Ile Bizard. La troupe finit 5ième parmi toutes les troupes présentes.

 
 

Premier camp d'été inter-troupe avec l'unité 16ième St-Jean-de-la-Croix de Blainville, à Chertsey. Visite des commisaires des Éclaireurs d'Haiti durent ce camp.

 
 

Durant l'été, une entente entre le gouvernement fédéral et la troupe fait en sorte que la troupe pourra louer l'ancien bureau de poste en face de l'église jusqu'à sa vente. La meute demeure au sous-sol du Centre Récréatif.

 
 

Pour la 2ième fois de son existence, la troupe 5ième de l'Aigle de Repentigny cesse ces activités. Certains jeunes transfèrent à Le Gardeur.

 
 

Une grande partie de l'année fut consacrée à construire l'intérieur du local de la troupe.

 
 
 
  1986  
 

En avril 1986, le chef de troupe entre d'urgence à l'hôpital. Une opération est requise car il a une tumeur cancéreuse. Hildebrand Gamache (Chevreuil) prend l'intérim durant son absence. Le chef revient à temps pour les promesses, en avril, et vient au camp mais doit coucher dans une roulotte le soir.

 
 
 
  1988  
 

Camporee Loup à Cap St-Jacques. La troupe éclaireur participe et termine 5ième. Un exploit remarquable considérant le nombre de troupes inscrites.

 
 
 
  1989  
 

Au mois de septembre en 1989 Benoît Drapeau (Puma Discret), devient assistant à la troupe de l’ours après avoir représenté la troupe en tant que premier CP. Il aura participé à deux camporee (castor et loup) et aura obtenu sa première classe.

 

 
 
 
  1990  
 

1 septembre 1990

Benoit Drapeau (Puma Discret) nous quittes afin d'aider son ancien groupe (5e Précieux-Sang) et la troupe 5e de l'Aigle. Bonne chance Benoit! 

 
 
 
  1992  
 

Alain Gauthier remplace Pierre Beaulieu à la troupe. Pierre redevient assistant après plusieurs années comme chef.

 
 
 
  1993  
 

Fermeture de l'unité éclaireur suite à plusieurs problèmes internes

 
 
 
  1999  
 

Suite à la suspension des activités de la troupe 5ième de l'Aigle de Précieux-Sang, Normand Urbain entreprend les démarches afin de proposer aux parents des jeunes de poursuivre les activités à Le Gardeur. Il acceptera alors d'y devenir chef et Hildebrand Gamache accepte de revenir en tant qu'assistant. Martin Gagnon et Philippe Ribert viendrons au camp d'été donner un coup de main comme aides de camp.

 
 
 
  2000  
 

Retour du Frère Benoit Morneau comme assistant et aumônier de la troupe. Pierre Joannette, Martin Gagnon, Norman Hogue et Philippe Ribert deviennent aussi assistants à la troupe.

 
 
 
  2001  
 

Camporee Couguar conjoint de l'AEBP et de l'AQAB. La troupe éclaireur y participe et fini 5ième malgré l'absence du chef, occupé à un poste d'adjoint au chef du camporee, Martin Gagnon.

 
 
 
  2002  
 

Camp inter-troupe entre la 4e Le Gardeur, la 2e St-Raphaël de l'île Bizard, et la 2e de l'île Dupas. La plus grosse « Guerre des feux » de l'histoire de la troupe. La 4e se tire bien d'affaire et remporte la bataille!

 
 

Benoît Morneau quitte la troupe en tant qu'assistant afin de mieux se concentrer sur le développement du clan.

 
 

Martin Gagnon, Philippe Ribert et Normand Urbain reçoivent le badge « Distinction d'honneur » pour le travail fait au Camporee Couguar.

 
 

1 décembre 2002

Philippe Ribert quitte la Troupe de l'Ours pour ce concentrer uniquement sur la meute.

 
 
 
  2003  
 

Frédérick Deraîche devient le premier éclaireur, depuis la réouverture de la troupe, à s'impliquer comme membre de maîtrise. Il devient Kaa aux louveteaux.

 
 

Francis Marcotte, alors Bagheera à la meute devient assistant à la troupe. Il sera fière de se faire appeler Marmotte de nouveau par les membres du groupe.

 
 

Hildebrand Gamache se désiste de la fonction d'assistant chef de groupe pour des raisons de santé. Il demeure actif auprès de la troupe.

 
 

René Longchamps revient au groupe et devient assistant chez les éclaireurs et devient membre du clan des totémisés. Il portera désormais le nom de Wapiti Tenace.

 
 

En octobre trois membres de la troupe partent de gravir le sommet du Mont Washington, dans des conditions, difficiles afin d'obtenir l'Ordre de Dénali. Gabriel Mireault, Francis Marcotte et Normand Urbain parviendront au sommet et Annie St-Onge participe au voyage en tant qu'aide de camp.

 
 
 
  2004  
 

Après le camp d'Hiver René Longchamp quitte la troupe pour des motif personnel.

 
 
 
  2005  
 

Participation au Camporee Tigre de la troupe 4e de l'Ours. Malgré que son chef de patrouille le plus expérimenté n'était pas présent, la troupe parvient à finir 2e au classement des troupes présentes. La troupe remporte aussi trois fanions d'honneur : Meilleur Campement, Inspection, et Thématique.

 
 

Hildebrand Gamache quitte la troupe pour des raisons de santé et personnels. Il demeure a ce jour le membre ayant le plus d'années d'ancienneté dans l'histoire du groupe. Le groupe ne pourra jamais le remplacer et nous le remercions infiniment pour les services rendus, ses paroles de sage et son sourire légendaire. Avant son départ il recevra la médaille "Pro Valore Sua". Cette médaille est remise à un membre se distanguant ou s'étant distingué par un long service de valeur.

 
 

Pierre Joannette quitte la troupe pour s'occuper uniquement de son Équipe Anawîm et se concentrer sur son poste de chef de groupe.

 
 

Camp inter-troupe avec les éclaireur de St-Boniface. La 4e apprendra à faire des boulettes scoutes et la troupe des Éperviers connaîtra les rouages de la « Guerre des feux ».

 
 
 
  2006  
 

La troupe de l'Ours fait son premier camp volant depuis son ouverture. Un camp de 9 jours les amènera au Nouveau-Brunswick et à l'île du Prince Edouard. Les éclaireurs auront la chance de faire de la spéléologie, du Kayak en mer, et explorer plusieurs sentiers et plages.

 
 

Mathieu Paris quitte la meute pour devenir assistant aux éclaireurs.

 
 
 
  2007  
 

Jamboree Impeesa

Du 11au 21 juillet 2007

La Troupe de l'Ours participe au « Jamboree Impeesa », à St-Louis de Blanford, et elle remporte les honneurs de « Troupe Éclaireur du Jamboree » ainsi que deux autres fanions. Vive la Corée du Sud! Ce jamboree d'une durée d'une semaine fut l'occasion pour les jeunes de fraterniser avec d'autres scouts vivant le même scoutisme qu'eux. Ils ont eux la chance de vivre des activités dynamiques et captivantes, le tout dans un environnement d'échange, de compétitivité et fraternisation. Ce Jamboree sera gravé dans nos mémoires à jamais. Un événement historique du genre se vit souvent une seule fois dans la vie d'un jeune. Les campeurs, en vivant un scoutisme traditionnel, ont relevés plusieurs défis et ont bravés 7 jours de pluies, des terrains marécageux et des routes de boues. Que se soit au niveau des constructions, des techniques, des grand jeux digues de meilleurs Jams, de la Ligue Scout d'Impro et j'en passe… il y en a eu pour tous les goûts. La troupe a reçu la visite au jamboree de d'autres membres du groupe venant des castors, louveteaux et routiers. Tous ont eu la chance d'admirer le magnifique montage fait par la troupe en forme de bateau et ainsi rêver aux prochaines aventures du prochain centenaire (Et pourquoi pas aux prochains montages de la Troupe de l'Ours!).

 
 

Au début d’année, Gabriel Mireault, un ancien de la troupe, nous revient comme assistant avec l’intention de contribuer aux efforts de la maîtrise de la troupe. Le chef est fier de voir qu’il n’a pas oublié ses racines et de le voir redonner une partie de ce qu’il a reçu aux plus jeune.

 
 

Michaël Coulombe (Mouflon) revient à la troupe mais cette fois à titre d'assistant.

 
 
 
  2010  
 

24 mai 2010

La Troupe de l'Ours participe au « Camporee du Condor », à l'île Bizard, et elle remporte les honneurs de « Troupe Éclaireur du Camporee » et se demarque dans plusieurs domaines. Ce camporee de quatres jours fut l'occasion pour les jeunes de fraterniser avec d'autres scouts vivant le même scoutisme qu'eux. Ils ont eux la chance de vivre des activités dynamiques et captivantes, le tout dans un environnement d'échange, de compétitivité et fraternisation. Ce camporee sera gravé dans nos mémoires à jamais. Un événement historique du genre se vit souvent une seule fois dans la vie d'un jeune. Les campeurs, en vivant un scoutisme traditionnel, ont relevés plusieurs défis car il faisait chaud... très très chaud. Il manquait aussi certaines personne blessés suite à un accident de voiture. Les gars se sont retroussés les manches et ont démontrés du charcatère. La troupe a reçu la visite au jamboree de d'autres membres du groupe venant des castors, louveteaux, louvettes et routiers. Tous ont eu la chance d'admirer le magnifique montage fait par la troupe en forme de Condor (un montage et ainsi rêver aux prochaines aventures du groupe (Et pourquoi pas aux prochains montages de la Troupe de l'Ours!).

Bravo les champions!

 
 

La troupe de l'Ours fait un camp dans les rocheuses
30 juillet 2010

La 4e troupe de l’ours réussi à amasser 20,000.00$ pour financer un voyage dans l’ouest Canadien. Un projet d’envergure que peut de scouts auront la chance de vivre. L’Hebdo local prend même intérêt au projet et publie un article (Hebdo Rive-Nord) sur le projet voulu et réalisés par les membres du groupe. Ils auront eux la chance de visiter la ville de Banff et de la regarder du haut du téléphérique ainsi que de faire du cheval en montagne le long de la Bow River Valley loop. Ils ont eux la chances de voir de magnifiques lacs tels Lake Louise, Medecine Lake, Lake Morraine et Maligne Lake et de faire certaines randonnées mémorable dont une très difficile qui s’appelle Skyline Trail (48 km en trois jours et deux nuits en haute altitude) dans le parc de Jasper.
 
Merci aux commanditaires, partenaires, parents et amis pour leurs soutiens dans ce projet qui visait a redonner aux jeunes ce qu’ils méritait.

 
 

1 septembre 2010

Mélanie Daigneault devient Akéla des louveteaux à la suite du départ de Mathieu Bodart qui devient assistant chez les éclaireurs. Mathieu Paris (Rhinocéros) fait le chemin inverse pour devenir assistant aux louveteaux. Marc Andrew Landles finit son stage à la troupe et décide de redonner de ce qu'il a reçu en devant assistant aux louveteaux.

 
 
 
  2011  
 

Changement majeur à la troupe.
1 septembre 2011

Apres près d'une 15aine d'année, Normand Urbain (Coyote) quitte la troupe. Le devoir du scout commençant à la maison, Normand veut se concentrer sur sa famille. Il reste toujours au groupe en tant que membre de clan. Merci Normand pour tout ce que tu nous as apporté.

Mathieu Bodart (Baribal) devient le chef de la troupe.

Après un an à la meute, Marc Andrtew Landles (Lion) désire revenir aux éclaireurs. Son expérience est la bienvenue à la troupe!

Un ancien gars de la troupe, Renaud Harvey (Chacal), dit qu'il s'ennuie de nous et qu'il aimerait revenir donner à la troupe ce qu'il y a reçu. Bon retour Chacal.

 
 
 
Nos promotions
Mettez votre griffe dans notre Livre d'or
  Imprimer